Fermer

Mairie de Villeurbanne

La cuisine centrale de villeurbanne

6000 repas par jour

La cuisine centrale de VilleurbannePour répondre à la nécessité de mise aux normes et de modernisation, la Ville a fait le choix, en 2006, de construire une cuisine centrale et de la gérer en régie directe plutôt que de la confier à une société privée. La cuisine centrale est entrée en service en février 2010 et produit environ 6 000 repas par jour dont 5 000 pour la restauration scolaire et le solde pour les équipements Petite enfance et pour les résidences de personnes âgées.

Une cuisine centrale et durable

La conception et la réalisation du bâtiment, situé rue des Jardins dans le quartier Saint-Jean, ont été confiées à un groupement d'entreprises dont le mandataire est Eiffage avec, entre autres, le cabinet villeurbannais Aamco pour l'architecture et la maîtrise d'œuvre.
La notion de développement durable fait partie des priorités tant dans la conception du bâtiment que dans son fonctionnement ultérieur : intégration harmonieuse dans le site (pas de manœuvres sur la voie publique, acoustique soignée, odeurs traitées à l'intérieur, aucun élément technique visible de l'extérieur), maîtrise de l'énergie (panneaux solaire, récupération des calories), tri des déchets (5 flux différents), toiture végétalisée…

Une alimentation saine et bio

La qualité et la diversité de la production alimentaire sont prioritaires, avec la présence sur le site d'une qualiticienne, chargée d'élaborer des menus de saison afin de privilégier les fruits et légumes frais (légumerie existante) et dans la mesure du possible de proximité. Le procédé de fabrication choisi est celui de la liaison froide, c'est-à-dire que l'ensemble des préparations sont réalisées à la cuisine, puis conditionnées et refroidies très rapidement à 3° pour être conservées et transportées à l'aide de camions frigorifiques. Ces préparations sont ensuite consommées dans un délai de 1 à 3 jours après une remise en température rapide garantissant ainsi une très bonne maîtrise sanitaire.

Les techniques sont adaptées à une grande échelle, afin que la cuisine reste traditionnelle.