Qualité architecturale des projets d'urbanisme

Chaque projet d’urbanisme (ravalement de façades, extension maison individuelle, projet immobilier habitat collectif, équipement public…) faisant l'objet d'une demande de permis de construire ou d’une déclaration préalable contribue à la fabrication du paysage urbain et nécessite qu'il lui soit porté une attention particulière en termes de qualité d’insertion.

Conseil couleur :

La mairie veille au bon état des façades et met gratuitement à disposition des personnes qui en font la demande, l’assistance technique d’une coloriste conseil, dans l'énoncé de prescriptions couleurs pour les façades des bâtiments. Son avis est systématique.

Cette mission de coloriste conseil s’appuie sur une approche sensible, s’inspire des ambiances de chaque quartier, et vise à valoriser l’architecture et le paysage urbain.

 

Conseil qualité architecturale :

Pour ce qui est de la mission architecte-conseil, chaque projet d’ampleur (+ de 1000 m², construction atypique…) est dirigé vers une commission préalable au dépôt d’un permis de construire afin d’échanger sur la qualité architecturale et d’insertion du projet dans le paysage urbain.
A ce titre, les questions d’implantation, de gabarit, de dessin architectural, de matériaux sont abordés.
Les questions végétales font également l’objet d’une attention particulière (architecte conseil également paysagiste) afin de conserver autant que possible la végétation existante lorsqu’elle est de qualité et en bon état phytosanitaire.  Le dessin, l’organisation et le système d’entretien des espaces verts du futur projet sont ainsi étudiés et font l’objet d’observations.
Enfin, le travail sur la qualité d’usage du bâtiment projeté est également traité (par exemple pour les bâtiments de logements collectifs : orientation des appartements, éclairage naturel des paliers, gestion des vélos et des ordures ménagères en partie en rdc, confrontation avec les immeubles voisins et luminosité des logements…).

Pour compléter ce dispositif et pouvoir traiter la qualité architecturale et d’insertion des « petits projets », la ville a conventionné avec le CAUE (conseil d’architecture et d’urbanisme et de l’environnement) afin de lui présenter durant l’instruction des autorisations du droit des sols, ou en amont, les projets l’interpelant sur ces questions.  De la sorte, une permanence du CAUE se tient à la direction de l’urbanisme règlementaire tous les 15 jours. Il faut saisir la direction de l’urbanisme réglementaire pour obtenir un rendez-vous, qui a lieu généralement le jeudi matin.

Urbanisme