Transports en commun et mode doux

Transports en commun, En vélo, En voiture.

En transports en commun

Villeurbanne est traversée par deux lignes de métro (métro A et métro B), trois lignes de tramway (T1, T3, T4), une ligne desservant l’aéroport Lyon Saint-Exupéry  et neuf lignes de bus à service renforcé (C2, C3, C8, C9, C11, C15, C16, C17, C26).

www.tcl.fr

www.rhonexpress.fr

En vélo

73 stations Vélo’v sont installées à Villeurbanne , permettant d’emprunter un vélo en libre-service. Sur l’ensemble de la ville, ce sont 60 kilomètres d’aménagements cyclables qui existent, et 64 kilomètres à l’horizon 2020.

www.velov.grandlyon.com

 

 

En voiture

Onlymoov est un service de la Métropole de Lyon, à destination  des usagers du réseau routier, des transports en commun et des modes doux dans l’agglomération. Ce service propose en temps réel, des informations sur les conditions de circulation et des informations relatives aux chantiers et aux événements.

www.onlymoov.com

Le covoiturage est un moyen de réduire le nombre de voitures sur la route en partageant à plusieurs un véhicule pour faire un même trajet.

www.covoiturage-grandlyon.com

www.covoiturage.com

www.roulezmalin.fr

www.envoituresimone.fr

Plusieurs stations d’autopartage sont disponibles sur Villeurbanne. Le principe est simple : louer une voiture pour une courte ou moyenne durée, grâce à des formules d’abonnement tout compris.  Toutes les voitures en location sont électriques.

  • Citiz : 4 stations à Villeurbanne : Hôtel de ville, Charpennes, La Doua, Maisons-Neuves
  • Yea! Un nouveau service d’autopartage sans station
  • Bluely : 13 stations à Villeurbanne : rue Bellecombe, rue Charlie-Chaplin, route de Genas, boulevard Honoré-de-Balzac, avenue Piaton, cours de la République, rue Paul-Verlaine, rue Jean-Baptiste-Clément, boulevard du 11-Novembre, avenue Sangnier, boulevard Stalingrad, rue Lenoir, avenue Leclerc.

Circuler autrement

Les règles de l’éco-conduite
L’éco-conduite est une manière de conduire et de sécuriser ses déplacements de manière plus « zen ».

  • Passer les vitesses le plus tôt possible, en évitant le sous-régime très consommateur et surtout les première et seconde vitesses extrêmement énergivores.
  • Maintenir une vitesse la plus stable possible.
  • Anticiper au maximum le trafic, les ralentissements, respecter les distances de sécurité.
  • Utiliser l’inertie du véhicule pour limiter les freinages et avoir une consommation instantanée nulle. Privilégier les phases de décélération avec une vitesse enclenchée et l’accélérateur totalement relâché.
  • Éteindre le moteur dès qu’un arrêt dépasse 30 secondes.

 

Mes déplacements