Nuisances sonores

  • Nuisances sonores

Il s’agit de plaintes liées au non-respect de la tranquillité publique. Chacun est responsable de son comportement et doit être attentif afin d’éviter les nuisances sonores auprès du voisinage.

Le bruit a des conséquences sur la santé. C’est un facteur de stress, qui peut épuiser l’organisme et entraîner des troubles très diverses.

Le service de santé environnementale traite les sources de bruits provenant :

  • du voisinage (musique, aboiements de chiens, « attitudes festives »…)
  • d’une activité économique (commerce, bar, restaurant, lieux musicaux, livraisons…)

Avant d’entamer toute démarche administrative, il est recommandé de signaler la gêne de façon amiable à l’auteur des nuisances. Si la gêne perdure, l’usager peut s’adresser au service de santé environnementale qui pourra effectuer des constats sonores et éventuellement instruire un dossier de plaintes.

D’autres nuisances sonores ne sont pas traitées par le service de santé environnementale :

  • Les bruits de comportements : procédure de médiation à entamer avec l’association Amely  (tel : 04 78 03 67 73)
  • Le tapage nocturne et les bruits liés aux sorties d’établissements (bar, restaurant) : se rapprocher de la Police Nationale pour constat.
  • Les bruits liés à une activité industrielle : se rapprocher des services de la Préfecture (bureau des installations classées pour la protection de l’environnement) tel : 04 72 61 60 60 ou remplir le formulaire de réclamation auprès de la préfecture du Rhône.

Plus d’informations :