Guide du logement

  • Guide du logement

Un vrai logement, définition ?

Être locataire d'un logement implique un certain nombre de droits mais aussi de devoirs. En matière de droits, depuis 1990 la loi vise à garantir une certaine dignité en matière d'habitat. Tout bailleur peut mettre en location son logement s’il est salubre et décent. Les caractéristiques d'un logement décent correspondent avant tout à des conditions de sécurité physique et de santé pour les occupants. Les installations doivent aussi garantir le confort dans l'habitat (chauffage, eau…). Un logement insalubre est un logement pour lequel il y a, par exemple, des risques au niveau des équipements d'électricité et gaz, des garde-corps aux fenêtres, le chauffage, l'eau, les installations sanitaires…Le logement doit aussi répondre à des normes de surface (au moins égale à 9m² et une hauteur sous plafond de 2,20m) ou de volume.

Signature du bail

La signature d’un bail est obligatoire. Ce contrat de location établi entre le propriétaire et le locataire, fixe les règles qui vont régir l'occupation des lieux.
Le locataire qui passe par une agence doit aussi s'acquitter d'honoraires. Un dépôt de garantie -ou caution- représentant 1 mois de loyer est à prévoir au moment de la signature. C’est un chèque à donner au bailleur,  qu’il encaisse et reverse au moment où le locataire quitte le logement.

Les règles du jeu du locataire

Une fois emménagé, le locataire doit respecter un certain nombre d’obligations (contracter une assurance habitation, s’acquitter de son loyer aux dates convenues lors de la signature du bail, ne pas entreprendre de gros travaux sans l'accord préalable du propriétaire, à l'inverse le locataire ne pourra pas gêner à l'exécution des travaux décidés dans le logement par le propriétaire). Précision qui peut paraître logique : le locataire doit veiller à l'entretien des locaux qu'il habite.

Aides financières

  • L’aide au paiement du premier loyer
  • L’allocation logement complémentaire
  • L’aide au paiement de la première taxe d’habitation

Aides pour l’installation dans le logement

  • Assurance habitation
  • Aide au paiement des fluides ou des ouvertures de compteur
  • Achats de mobilier et d’équipement
  • Frais de déménagement

Aides pour la garantie de loyer

Pour les personnes à faibles ressources, il existe la garantie ACAL.
Une institution peut aussi se porter garante : garantie Locapass, 1% patronal, possibilité de Pass GRL.
Attention, on ne sollicitera pas n'importe quelle aide selon que l'on est étudiant, jeune en précarité, jeune de – 30 ans en recherche d'emploi, jeune salarié, jeune salarié de la fonction publique et du secteur agricole...

Le logement intergénérationnel

Le principe de fonctionnement est l'hébergement d'un étudiant chez une personne âgée disposant d'une chambre supplémentaire en échange de services. C'est un principe de solidarité entre les générations. L'étudiant doit préparer un repas, manger avec la personne âgée, faire des promenades, courses, lecture… Ils doivent en général être présents un week-end par mois. Cependant, en fonction des besoins des personnes âgées,  le contrat est modulable.

L'Association essaie d'aider en priorité les étudiants qui relèvent de situations sociales plus précaires (boursiers du CROUS).

Le rôle de l'association ESDES Services Inter-Générations est de mettre deux demandes en relation. Elle reçoit les étudiants en entretien pour juger de leurs motivations en direction des personnes âgées et également de leur maturité. Elle visite les personnes âgées à domicile. L'association présente l'étudiant à la personne âgée et ils signent ensemble une convention d'échange de services.

Cela s’adresse aux étudiants de 18 à 25 ans et c’est gratuit. En cas de rupture de contrat, le préavis est de 1 mois.

Logement